L’importance du patient et de ses états d’esprit

 

La pharmacopée florale du Dr Bach comporte quelques dizaines de remèdes composés d’eau de source programmée par des fleurs des champs. Ces préparations sont dynamisées par la lumière solaire (pour les Fleurs d’été) ou la chaleur du feu (pour les quintessences printanières). 

 

Quel que soit l’état de santé d’une personne, les seuls symptômes pris en considération pour lui conseiller une essence florale sont ceux qu’indique son état d’esprit du moment, en relation, le plus souvent, avec son vécu et sa manière habituelle de penser la vie. Edward Bach avait remarqué que l’état d’esprit d’une personne est modifié juste avant que les premiers symptômes d’une maladie n’apparaissent ; c’est à ce moment précis que les Fleurs joueront pleinement leur rôle préventif de réharmonisants.

 

Les 7 indicateurs d’esprit de la médecine des champs 

 

Les 38 remèdes ont été regroupées par Edward Bach selon les 7 catégories d’états d’être qu’elles réharmonisent : 

 

Zone de Texte:        - PEUR, 
    - SOLITUDE,  
    - SOUCI  EXCESSIF  ENVERS  AUTRUI, 
    - INCERTITUDE, 
    - HYPERSENSIBILITÉ  AUX  INFLUENCES, 
    - DÉCOURAGEMENT  ET  DÉSESPOIR, 
    - MANQUE  D’INTÉRÊT POUR LE PRÉSENT, REPLI  SUR  SOI.

 

Pour une peur d’enfant, par exemple, il faudra chercher le remède dans le « tiroir » peur, et choisir celui qui correspond le mieux à l’état d’esprit de l’enfant.

Dans ce cas précis, le remède Mimulus sera souvent le plus approprié.

Zone de Texte:  
         Ce qui est connu 
         de la médecine florale
Zone de Texte: